« Vaincre aujourd’hui son moi d’hier »

Kendo Bordeaux

La voie du sabre

Kendo à domicile : musculation isométrique pour le haut du corps

Une méthode dentraînement isométrique pour le haut du corps vient d’être publiée par la All Japan Kendo Fédération afin de maintenir nos qualités musculaires en période de confinement.
Le principe d’une contraction isométrique (ou statique) consiste à maintenir, plus ou moins longtemps, une contraction musculaire sans déplacement des pièces osseuses, à un certain degré d’ouverture articulaire. Pour un gain d’efficacité, il convient de varier le maintien des positions à des angles articulaires différents , sur des durées variables. Elle permet la stabilisation de la force maximale sans apprentissage moteur (limite de cette méthode).
La méthode proposée est la suivante:
  • Figures: 9 exercices illustrés
  • Stimulus : 80% à 100% de la force maximale
  • Durée de la contraction musculaire : 10 à 30 secondes
  • Nombre de série: exercices à faire 3 fois après un temps de récupération

Figure 1 : contraction isométrique des muscles utilisés pour armer le shinai

Les flèches indiquent le sens du mouvement pour permettre une contraction des zones rouges. N’hésitez pas à faire varier la hauteur des bras.

Figure 2: contraction isométrique des muscles utilisés sur Harai-Waza et Suriage-Waza

N’hésitez pas à faire varier la hauteur des bras et à alterner la main du dessus sur l’exercice de gauche pour travailler les deux bras.

Figure 3: contraction isométrique des muscles utilisés dans la tenue du shinai et sur Kaeshi-Waza

Maintenez votre regard devant vous et alternez les mains du dessus afin de faire travailler les deux côtés.

Figure 4 : contraction isométrique des muscles du dos et de la tête

Pour l’exercice de gauche, pensez à rapprocher les omoplates. Pour les exercices du centre et de droite, mettre en tension les mains avec la tête (devant et derrière).

Adaptez votre entraînement à votre niveau de condition physique

Il convient de prendre quelques précautions afin d’adapter cet entraînement à votre niveau de condition physique. Il s’agit d’augmenter progressivement le niveau de difficulté:
  • Profil Kendo “intensif” de type université/lycée au japon (force physique et régime d’entrainement très élevé) : de 15-20s à 20-30s de contraction sur 3 séries
  • Profil Kendo “amateur de type adulte avec 1 à 2 entraînements de Kendo par semaine: de 10s de contraction sur 4 séries à 15-20s de contraction sur 3 séries
  • Profil Kendo “senior” en limitant l’effort à 80% de la force maximale : 10s de contraction sur 2 séries
Par ailleurs, il convient de prendre en considération les points de vigilance suivant :
  • Adapter l’entraînement à votre niveau de condition physique
  • Arrêter l’entraînement en cas de douleur musculaire ou articulaire
  • Eviter ce type d’entraînement en cas d’hypertension artérielle

Quelques conseils et liens en bonus

Les méthodes d’entraînement en isométrie sont des “must-have” pour votre préparation physique. Il faut garder à l’esprit également que toute méthode de musculation doit être réalisée sur des muscles “chauds”, c’est à dire qu’il ne faut pas négliger votre échauffement avant de vous engager dans ce type d’entraînement.
Par exemple, les contractions isométriques interviennent en dernière partie d’entraînement dans la vidéo “Sport en espace confiné” proposée par le Major Gérald, officier des sports à la légion étrangère (confère: 5e min 30s de la vidéo) . Vous pouvez également retenir son programme isométrique: enchaîner les 10s de contraction isométrique sur 2 minutes puis prendre 2 minutes de pause, puis renouveler cette série 3 à 4 fois.
Par ailleurs, ces méthodes d’entraînement par contraction isométrique peuvent être combinées pour aboutir à des méthodes “stato-dynamiques” : exécution d’un mouvement dynamique après une phase de contraction isométrique . Cette méthode est notamment utilisée dans le travail d’explosivité des membres inférieurs (confère: 6e minute de la vidéo). Mais encore une fois, n’oubliez pas de vous échauffer !
Rédaction: Gaël – Appuis à la traduction: Saya